Le loup dans le Gard




 

Source DDTM Gard




 



Comité de veille du Gard sur le Loup

13/12/2017







L'arrêté intégral





 







 


 









 

 


Cercle 1 et 2






L'Association Causses-Cévennes d'action citoyenne obtiens la communication de 4 fiches indice de présence du loup dans le Gard pour l'année 2017.

 

 

 


169_F3017004-2017-12-21 excrement_Sumène.pdf

20171017_vauvert_poil_fiche.pdf

20171123_beauvoisin_poils_fiche.pdf

Source DTTM Gard

 


 

2018 / du 1 janvier au 21/03/2018

 

 


 

2017

 









 


Indices, contats d'attaques et de dommages 2016







Plan d'action Loup dans le GARD

Comité de veille du Gard sur le loup du 23 juin 2015

Présentation

La DREAL et la DRAAF Rhône-Alpes ont présenté les évolutions à l'échelle nationale en termes de population de loup, de dommages aux troupeaux, de mesures d'intervention et de mesure de protection.

Un point a été fait sur la situation des départements limitrophes, sur les fiches observation et constats de dommages reçus dans le Gard.

Il a enfin été rappelé la procédure à mettre en œuvre en cas d'observation d'indices ou en cas de dommages et que du matériel de protection avait été acheté en 2014.

Comité de veille du Gard sur le loup du 27 janvier 2014

Présentation

Afin de valider l'analyse de vulnérabilité des élevages gardois à la prédation en vue de la réduire avec des moyens adaptés, le SUAMME a présenté au comité les résultats de l'étude.

Les suites à donner à cette étude ont également été proposées.

Comité de veille du Gard sur le loup du 3 octobre 2012

Présentation

En raison des observations et attaques constatées en Lozère et en Ardèche en 2012 et devant l’inquiétude des éleveurs, les services de la DDTM du Gard ont jugé utile de réunir à nouveau le comité.

les référents nationaux ont rappelé le contenu du plan d’action national ;
la DDT de la Lozère a détaillé les constats de présence et de prédation, l’organisation mise en place et les actions mises en œuvre ;
le SUAMME a expliqué les objectifs de l’étude de vulnérabilité qui lui a été confiée ;
un point a été fait sur les départements de l’Ardèche et de Vaucluse ;
une réflexion a été menée sur l’organisation et les actions à mettre en place dans le Gard ;

Comité de veille du Gard sur le loup du 6 janvier 2010

Présentation

Lors de cette réunion de mise en place du comité de veille, les référents nationaux présents ont exposé les déclinaisons du plan d’action national et ont apporté des réponses aux questions des acteurs locaux.



Nîmes, 5 juin 2015

Cause de mort indéterminée de 2 animaux à Valleraugue

L’éleveur sera tout de même indemnisé.


Observations de lynx, de loup ou d'indices de leur présence

http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Grands-predateurs/Observations/

Compte-rendu de la réunion de comité de veille du Gard sur le loup du 13 juin 2015 et annexes



Analyse de vulnérabilité des élevages gardois à la prédation
en vue de la réduire avec des moyens adaptés

La France accueille de nouveau aujourd'hui les trois espèces de grands carnivores qui la peuplaient au cours des siècles passés : l'Ours des Pyrénées, le Lynx et le Loup. Ces animaux évoquent chez la plupart des gens un sentiment contrasté d'émerveillement, de crainte et de respect pour cette nature qui reprend ses droits. Le loup est le dernier arrivé...
Le loup ressurgit après un demi-siècle d'absence. Son retour ne serait peut-être pas l'objet de tant de passions s'il ne s'en prenait pas aux troupeaux domestiques qui pâturent les espaces naturels. La coexistence des loups et des troupeaux domestiques semble complexe. Ces animaux sauvages sont intégralement protégés par la convention de Berne qui engage les pouvoirs publics à assurerleur sauvegarde. Mais dans le même temps, l'État reconnaît l'importance du pastoralis me pour l'environnement : prévention des risque d'avalanche ou d'incendie, protection d'espèces emblématiques, entretien de l'espace... L'élevage est donc tiraillé entre deux politiques publiques aux intérêts apparemment contradictoires, et se voit contraint de s'adapter à ce nouvel occupant de nos montagnes.
Pendant ce temps, le loup étend son aire de répartition. Depuis les Alpes, il poursuit sa route au nord dans le Jura, au sud jusqu'au massif Pyrénéen et à l'ouest dans le Massif Central. En 2012, il a fait parler de lui à plusieurs reprises en Lozère et en Ardèche. Cette année encore, de nouvelles attaques ont été signalées dans ces mêmes départements.
Proches des zones d'attaques, les éleveurs du Gard, département limitrophe, pourraient bien être directement concernés dans les mois ou les années à venir. Préoccupée par cette problématique, la DDTM du Gard a décidé d'anticiper ce retour en commanditant la réalisation d'une étude sur la vulnérabilité et la sensibilité des élevages gardois face au risque de prédation par le loup. Cette étude a été confiée à la chambre d'agriculture du Gard et à l'OIER SUAMME et fait l'objet du présent rapport.
Dans un premier temps, la description du territoire étudié permet de poser le contexte de travail. Dans un second temps, le risque de présence du loup dans la zone de montagne et de piémont gardois est analysé. La troisième partie de ce document présente les différents outils de protection des troupeaux et leur adaptabilité au contexte. La quatrième partie est le coeur de l'étude : elle présente chacun des systèmes d'élevage présents dans la zone d'étude, analyse leur vulnérabilité et évalue des scenarii de protection. Le ressenti des éleveurs enquêtés à propos du risque de prédation des troupeaux par le loup est retranscrit dans une dernière partie. Ces données devraient permettre de construire une stratégie de communication en prévention du retour du loup.
Ce travail repose essentiellement sur la collecte et la mise en forme d'informations relatives au contexte territorial et sur la réalisation d'enquêtes auprès d'éleveurs. Cette mission a été réalisée par Axelle Gouthier, étudiante de deuxième année de SupAgro Montpellier en stage durant 5 mois, également auteure de ce rapport.

Axelle GOUTHIER, étudiante en 2ème année SupAgro Montpellier
Emmanuelle GENEVET, ingénieur pastoraliste OIER SUAMME




Lisez cette étude...

Le dossier de synthèse







Association Causses-Cévennes d'action citoyenne
Avenue du Devois, Le Devois, Saint Sauveur Camprieu, 30750, tel 0467826111.
Site internet : http://www.adhca.com, Email: adhca@live.fr

 


 


 











.
.



.
.



.






.
.



.
.

.