Le loup en Ardèche









 


 

2018


Le document avec une meilleure définition



 

2017




 




2016




 

2012-2017



2012-2016





2012-2015






Réunion du comité départemental loup le 28 mai 2015 à la préfecture

COMMUNIQUÉ DE PRESSE













Le document en meilleure définition















La présence d'un loup enfin attestée en Ardèche

La présence du canidé était fortement soupçonnée depuis juin 2012.

Une photographie nocturne, prise le 25 avril, confirme la présence du canidé dans le département.

La présence d'un loup a été attestée pour la première fois officiellement en Ardèche, grâce à une photographie prise sur la commune du Cellier-du-Luc, a annoncé la préfecture dans un communiqué.

La présence du canidé était fortement soupçonnée depuis juin 2012, date de la première des 18 attaques visant des animaux domestiques dans le département.
"Les critères majoritaires pour caractériser un loup"

Mais malgré un rapport de l'Office National de Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), n'écartant pas cette hypothèse, et la mise en place en novembre 2012 d'un réseau d'observateurs sur le département, "aucune observation visuelle, aucune empreinte, aucune trace génétique n'était encore venue confirmer avec certitude la présence du loup", informe la préfecture de l'Ardèche.

C'est une photographie nocturne, prise le 25 avril par un des appareils automatiques de la Direction Départementale des Territoires sur la commune du Cellier-du-Luc, proche de la Lozère, qui a confirmé la présence de l'animal.

Les spécialistes du Centre national d'étude et de recherche appliquée (CNERA) de l'ONCFS, qui ont expertisé la photographie, ont estimé que "les critères relevés sont majoritaires pour caractériser un loup".

Depuis 2012, le département a mis un place un dispositif visant notamment à protéger les troupeaux contre les attaques du loup, rappelle la préfecture.

BFMTV / par L. B. avec AFP / 04/05/2013 à 15h21





La présence d’un loup en Ardèche était fortement soupçonnée
depuis juin 2012

En effet, depuis cette date, 18 attaques sur des animaux domestiques ont fait l’objet d’un rapport d’expertise du Centre National d’Étude et de Recherche Appliquée (CNERA) de l’Office National de Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) qui ont conduit à la conclusion de « loup non écarté » selon la terminologie en vigueur.

Avec la mise en place du réseau d’observateurs sur le département en novembre 2012 et donc l’augmentation de la pression d’observations, plus de quinze fiches de renseignements ont été recueillies, mais aucune observation visuelle, aucune empreinte, aucune trace génétique n’était encore venue confirmer avec certitude la présence du loup.




1ère photo d’un loup en Ardèche prise le 12 avril 2013 sur la commune du Cellier du Luc par un piège photographique

C’est le 25 avril, que le service départemental de l’ONCFS, lors du contrôle des appareils photographiques automatiques de la Direction Départementale des Territoires, placés sur la commune du Cellier-du-Luc, relève une photographie nocturne d’un grand canidé. La photographie a été prise le 12 avril à 1 h 35. Transmise pour expertise aux spécialistes du CNERA, ces derniers viennent de confirmer que le grand canidé présent sur la photographie est bien un loup : « les critères relevés sont majoritaires pour caractériser un loup »

La confirmation de la présence du loup dans le département vient étayer le dispositif déjà développé en 2012 pour mobiliser tous les moyens d’action et en particulier ceux qui visent la protection des troupeaux.




Association Causses-Cévennes d'action citoyenne
Avenue du Devois, Le Devois, Saint Sauveur Camprieu, 30750, tel 0467826111.
Site internet :http://www.accac.eu Email: adhca@live.fr

 


 



 










.
.



.
.








.
.



.
.


.