Scandale à la SNCF

 








 

L'actualité




Courtoisie Midi Libre le 3 avril 2019


Un nouveau scandale à la SNCF qui touche les habitants de Chamborigaux,
(Gard), au plus haut point

Nos concitoyens qui vivent :

en zone blanche,

qui n'ont pas accés à Internet,

n'ont pas de smartphone,

sont prés d'une gare dans leur commune mais sans agent au guichet ni automate,

se voient, depuis le 20 mars, lourdement pénalisés quand ils prennent le train sans billet même s’ils se présentent au contrôleur !

La mésaventure est arrivée à un Chamborigaudois et à d’autres partout en France.

Nos concitoyens qui ont une gare dans leur commune mais sans agent au guichet ni automate se voient depuis le 20 mars lourdement pénalisés quand ils prennent le train sans billet même s'ils se présentent au contrôleur ! La mésaventure est arrivée à un Chamborigaudois et à d'autres partout en France. Nous avons un dossier à ce sujet. En pièce jointe la fameuse affiche rouge qui est dans toutes les gares et tous les trains.

 



Le maire de Chamborigaud a écrit au Sous-préfet d'Alès


Il a saisi les autorités de la Région Occitanie et les élus de tous rangs.

Nous avons écrit à Monsieur Jacques Rascol, Directeur régional SNCF Occitanie.




Il a un rendez-vous téléphonique avec Jean-Luc Gibelin, vice-président Occitanie, en charge des transports.


Nous avons eu le contact téléphonique avec Jean-Luc Gibelin, vice-président chargé des transports à la Région Occitanie.

Nous exigeons l'aplication de l'article 32.3 de la Convention signée l'an passé entre la Région et la SNCF.

" Dans les zones sans lieu de distribution physique, la vente de titres de transport (à bord des trains ou autocars) est réalisée sans supplément selon les barèmes tarifaires, lorsqu'elle permet au voyageur (de bonne foi) d'être en règle ". La convention a prévu une adaptation du système COSMO à ces situations particulières.

Le Comité de défense des services publics et des usagers dans les Hautes Cévennes


Nous avons donc décidé de passer à l'action !

Vendredi 5 avril, nous voyagerons en train de Chamborigaud à La Grand-combe.

Chacun devra payer son billet dans le train et nous verrons bien ce qui se passera. Prévoyez votre chéquier et vos nez rouges. Vous conserverez votre billet et votre ticket de caisse si on vous en a délivré ! Vous remplirez une petite fiche témoignage que nous vous fournirons.


Il faut s'attendre à 3 cas de figure :

1. On ne vous demande rien. C'est gratuit mais pas normal.

2. On vous délivre un billet normal comme au guichet (de 2,60 € à 3,40 €)
.
3. On vous met une amende et vous payez le billet plus cher ! C'est pas normal et hors convention !

 





Courtoisie Midi Libre le 6 avril 2019





Association Causses-Cévennes d'action citoyenne
Avenue du Devois, Le Devois, Saint Sauveur Camprieu, 30750, tel 0467826111.
Site internet : http://www.accac.eu Email: adhca@live.fr